Edition numérique
-A +A

Jules David, La Bande noire

Le centre de ressources Seebacher propose une édition critique du roman La Bande noire de Jules David. Elle a été réalisée par Vincent Bierce, Margot Favard, Magalie Myoupo et Yohann Ringuedé.

Auteur prolixe, lorsque paraît La Bande noire¸ en 1837, Jules David a déjà fait paraître Lucien Spalma (1835), Le Dernier marquis (1835) et La Duchesse de Presles (1836), ainsi qu’un certain nombre de nouvelles dont « La Bague de Madame la Comtesse ».

Ce roman, dont le titre met en avant une période jugée sombre de la grande histoire – celle des démolisseurs de biens nobiliaires – met en scène le destin d’Arthur Raimbaut, spéculateur, aux motivations mystérieuses. Roman à la dimension sociale mais surtout sentimentale, il eut un écho significatif dans la littérature du XIXe siècle.

Jules David, La Bande noire peut être consulté sur le site internet du centre Seebacher 

A propos de l'édition:

 Introduction
      Un roman de l’Histoire ? Usage en trompe-l’œil et poétique de l’intime
      Les modèles génériques : du roman au théâtre, de l’imitation à la confusion
      Les sciences dans La Bande noire : modèle romanesque et fertilité poétique

La Bande noire
      Préface
      Tome I
      Tome II 

Aperçu de la réception

Index des noms de personnes

Index des noms de lieux