PRIX
-A +A

Pierre Drieu la Rochelle et Jean Paulhan. Correspondance 1925-1944 - Prix Sévigné de la Correspondance

Le prix Sévigné est un prix littéraire français créé en 1996, par Anne de Lacretelle à l’occasion du tricentenaire de la mort de la marquise de Sévigné. Ce prix couronne la publication d’une correspondance inédite, ou d’une réédition augmentée d’inédits apportant une connaissance nouvelle par ses annotations et ses commentaires, sans limitation d’époque, en langue française, ou traduite d’une langue étrangère.

Le prix Sévigné 2018 de la Correspondance a été remis le 13 février 2019 à Hélène-Baty-Delalande pour son édition critique de la la correspondance entre Pierre Drieu la Rochelle et Jean Paulhan publiée aux éditions Claire Paulhan. Le jury était composé de Jean Bonna (Président d’honneur), Claude Arnaud, Jean-Pierre de Beaumarchais, Manuel Carcassonne, Jean-Paul Clément, Charles Dantzig, Anne de Lacretelle (Présidente fondatrice), Marc Lambron, Diane de Margerie, Christophe Ono-Dit-Biot et Daniel Rondeau. 

L'ouvrage: 

"Parlerons-nous politique?" demande Drieu à Paulhan, un jour de 1936, après dix années de promesses non tenues et de reproches larvés. Ces cent soixante-neuf lettres le montrent: malgré l'écart qui se creuse entre le conseiller municipal du Front populaire et le thuriféraire de Doriot, entre le patriote et le collaborationniste, entre l'ancien et le nouveau directeur de La NRF, le dialogue persistera, bien au-delà de ce que les circonstances imposaient alors.  Cet ensemble documente à la fois les relations complexes d'un écrivain torturé avec le patron de La NRF, et l'histoire de cette revue sous l'Occupation. Il invite également à mesurer la ténacité d'un Paulhan décidé à ne rompre aucun lien, et l'attachement paradoxal de Drieu à la fidélité - intellectuelle, littéraire, amicale aussi. Cette singulière correspondance entre deux êtres qui ne se correspondaient nullement éclaire ainsi d'un jour nouveau tout un pan de l'histoire littéraire du XXe siècle, en entrelaçant amertumes personnelles et effondrements historiques. 

Pierre Drieu la Rochelle et Jean Paulhan, "Nos relations sont étranges". Correspondance 1925-1944, édition établie, introduite et annotée par Hélène Baty-Delalande, Editions Claire Paulhan, 350 p.

Mots clés >