Enseigner et faire de la recherche en prison
-A +A
28.05.2019
Salle 118, bâtiment Olympe de Gouges, Université Paris Diderot

Politique de l'enquête: réflexions à partir d'une ethnographie d'un centre de détention de femmes

Dans le cadre du Séminaire du groupe de travail « Enseigner et faire de la recherche en prison: quelles approches pédagogiques et interdisciplinaires », Patricia Paperman, Sociologue, Professeure émérite de l'Université Paris 8, LEGS - UMR 8238, Paris Lumières, interviendra sur le thème: « Politique de l'enquête: réflexions à partir d'une ethnographie d'un centre de détention de femmes ». La séance aura lieu le mardi 28 mai 2019 de 17h à 19h en salle 118, bâtiment Olympe de Gouge, Université Paris Diderot. 

Les sciences humaines et sociales portent depuis plusieurs décennies une attention renouvelée à la prison, du fait de la place grandissante que cette institution occupe dans les discours politiques sécuritaires et dans l’économie des sociétés contemporaines. Mais cette attention s’est concentrée massivement sur le phénomène de la « sur-carcélisation » qui concerne principalement la population masculine. Notre recherche participe à un courant de recherche différent qui marque l’émergence et le développement de travaux sur les femmes en prison, en particulier en sociologie et en histoire, dans une perspective de genre.

Nous avons mené durant 18 mois une enquête de type ethnographique dans un Centre de détention de Femmes (CDF), enclavé dans un grand centre pénitentiaire en région parisienne. La recherche était centrée au départ sur le rapport  entre genre et violence, et, plus précisément sur les trajectoires des femmes incarcérées pour de longues peines. Dans cette présentation, nous souhaitons ouvrir une discussion sur ce que nous (sociologues, féministes) faisons lorsque nous allons rencontrer et entendre des personnes incarcérées, sur le type de travail que nous entreprenons avec nos techniques d'enquête et notre méthodologie, sur l'apprentissage que nous faisons de la prison, enfin sur les publics auxquels s'adressent les connaissances produites dans ces circonstances.

Nature >