Vous êtes ici

Programme de recherche transversal
-A +A

Questions de récit

Porteuse du projet: Sylvie Patron

Projet associé : « Monologuer » (porteuse : Stéphanie Smadja)

Centre de recherche associé : Paris Centre for Narrative Matters (Université Paris Diderot/The American University of Paris).

"Questions de récit" est un projet transversal du CERILAC qui s'inscrit dans le prolongement des congrès Narrative Matters 2012 : Life and Narrative et Narrative Matters 2014 : Narrative Knowing/Récit et Savoir, et doit se développer en partenariat avec le Paris Centre for Narrative Matters (Université Paris Diderot/The American University of Paris), créé à la suite de ces congrès.  Il propose des actions de recherche interdisciplinaires s’articulant autour de l’étude des pratiques et des théories du récit, qu’il s’agisse de récits de la vie quotidienne ou de récits littéraires, cinématographiques, etc. (ou plus généralement d’œuvres narratives dans différents médias). Il encourage particulièrement l’interaction entre les disciplines du « tournant narratif » et la narratologie dite aujourd’hui « postclassique ». L’objectif est de stimuler la recherche dans le domaine du récit et d’inciter les chercheurs français à participer aux débats qui ont lieu actuellement au niveau international. Lire la suite.pdf

La première séance du séminaire a eu lieu le 12 octobre 2018 à l'Université Paris Diderot. Il s'agissait d'une conférence d’Arnaud Schmitt, professeur de littérature et de philosophie américaines à l’Université Bordeaux-Montaigne, auteur de The Phenomenology of Autobiography: Making it Real (Londres, Routledge, 2017), sur le thème: "LA PHÉNOMÉNOLOGIE DE L’AUTOBIOGRAPHIE : FAIRE REVIVRE LE RÉEL". Vous pouvez consulter ci-après un résumé de cette présentation . Voir aussi la réponse de Jens Brockmeier à la présentation d'Arnaud Schmitt. 
 

La deuxième séance du séminaire aura lieu le 28 novembre 2018 à l'Université américaine de Paris. La conférencière sera Hannah Meretoja (Université de Turku, Finlande) qui présentera, en anglais, les pouvoirs et les dangers éthiques des récits. La conférence est organisée en partenariat avec le Centre Irina et George Schaeffer pour l’étude du génocide, des droits de l’homme et de la prévention des conflits, dirigé par Brian Schiff. 

Pour consulter le descriptif complet de cette deuxième séance et vous y inscrire, cliquez ici.

Mots clés >