AAP Dynamique Recherche de l'IdEx Université de Paris
-A +A

Sylvie Patron lauréate pour son projet Paris Centre for Narrative Matters

Ce projet de création d’un Paris Centre for Narrative Matters est le résultat d’un travail collaboratif mené pendant près de trois ans entre Sylvie Patron, maître de conférences habilitée à diriger des recherches à l’Université Paris Diderot/Université de Paris, et Brian Schiff, professeur et directeur du département de psychologie à l’Université américaine de Paris (AUP), pour la conception, l’organisation, la coordination et la publication de deux congrès internationaux :

1) Narrative Matters 2012 : Life and Narrative, organisé à AUP, en partenariat avec l’Université Paris Diderot;

2) Narrative Matters 2014 : Narrative Knowing/Récit et Savoir, organisé à l’Université Paris Diderot, en partenariat avec AUP, subventionné par le Conseil régional d’Île-de-France, la Ville de Paris et la Maison des Sciences de l’homme-Paris Nord.

Il entend s’appuyer sur un « noyau dur » actif constitué par les membres des comités scientifiques de ces congrès pour élaborer un programme d’actions et sur le réseau formé par les participants à ces congrès pour enrichir et faire vivre ces actions au niveau international. 

Le congrès Narrative Matters 2014 a constitué une sorte de préfiguration du Paris Centre for Narrative Matters. Comme le congrès, le Centre se veut :

—    international et multiculturel, avec des correspondants non seulement dans des pays différents, mais aussi dans des aires culturelles différentes ;

—    interdisciplinaire, axé sur la collaboration de spécialistes de disciplines variées, favorisant les échanges ayant une visée interdisciplinaire et comparatiste ;

—    inter-institutionnel, la vocation du Centre étant justement de créer des liens entre différentes institutions et tutelles scientifiques ;

—    ouvert sur la formation, avec des partenariats et des projets dans ce domaine ;

—    ouvert aux praticiens (de l’éducation, de l’action sociale, de la santé) et aux artistes (écrivains, cinéastes…).

Le projet est soutenu par le CÉRILAC, dirigé par Dominique Rabaté et Frédérique Berthet. Il sera mené en collaboration avec d’autres centres et réseaux de recherches en Europe et dans le monde. Une réunion de fondation prévue pour l’année 2020 devrait permettre de préciser la spécificité de chacun de ces centres, d’établir des relations et d’initier un programme de recherches et d’actions coordonnées.

Mots clés >