-A +A

Formes de l'action poétique

La question du rapport de la poésie à l’action et, de manière plus générale, au monde, se pose en des termes variables selon les époques et les traditions. Pour la poésie du XXe siècle, elle est particulièrement clivante et donne lieu à diverses façons d’articuler responsabilité de l’écriture et conscience de son efficacité problématique, refus des idéologies politiques et méfiance à l’égard de la rhétorique engagée. Les contributions ici réunies ne s’interrogent pas sur le choix entre le verbe ou l’action qui s’offrirait aux poètes (l’opposition entre poésie « pure » et militantisme qui a pu en découler est, on le sait, caricaturale et réductrice), mais plutôt sur les modalités et les formes de l’action poétique, sur la façon dont se noue le rapport au présent, à la mémoire, à l’événement ou encore au collectif. Ces études, qui s’appuient sur le corpus de littérature comparée proposé à l’agrégation de lettres modernes en 2016, permettent de penser ces enjeux en offrant un empan suffisamment large pour saisir la diversité des formes possibles de l’action poétique, dans un contexte européen (avec Federico García Lorca, René Char) et non européen (avec Mahmoud Darwich).

Pour plus d'informations ou pour consulter le sommaire de ce numéro: http://www.editions-hermann.fr/5036-formes-de-l-action-poetique.html

Mots clés >